Toutes ces informations peuvent être exportées et importée en utilisant le format standard GPX. Quellen das in höhere Ordnungen eingebettet ist göttliche Instanzen Pylades vertritt als Ratgeber Interessen des 1080f.)[8]. : Iphigenia auf Tauris [Opera] (Keilberth) Disc 1. Découvrez Gluck: Iphigenie auf Tauris de Kölner Rundfunk-Sinfonie-Orchester, Joseph Keilbert, Hilde Zadek, Hermann Prey sur Amazon Music. 27 juin 1931, première reprise moderne à l'Opéra de Paris (Palais Garnier), sous la direction de Pierre Monteux, à l'aide de la Wagner Society d'Amsterdam Title: Goethe Iphigenie Auf Tauris Analyse Des 1 Auf, Author: NicolasMoriarty, Name: Goethe Iphigenie Auf Tauris Analyse Des 1 Auf, Length: 4 pages, Page: 1, Published: 2013-06-19 . Iphigénie tente de les dissuader de se battre, disant qu'elle est sûre qu'il s'agit d'Oreste à la marque particulière qu'il a à la main et a une cicatrice au front. Mais il décide de rester pour sauver Oreste : l'acte se conclut sur l'air par lequel il implore les dieux de lui porter assistance (« Divinité des grandes âmes »). Le livret de Guillard est inspiré de l'Iphigénie en Tauride de Claude Guimond de La Touche, elle-même inspirée d'Euripide. Gliederung Orest I. Inhaltsübersicht II. Le thème iphigénien fait partie des mythes sacrificiels, avec le sacrifice d'Isaac, et des meurtres rituels d'enfants : mythe de Cronos, de Pélops tué par son père et servi en repas aux dieux, d'Arcas tué par Lycaon et servi à Zeus, des fils de Thyeste, et enfin d'Itys, tué par sa mère Procné et servi à son père, Térée. Ce prince, amoureux d'Iphigénie, la demande en mariage. Dès 1776, Alphonse du Congé Dubreuil, qui avait écrit un livret d'opéra sur le sujet d'Iphigénie en Tauride, proposa à Gluck de le mettre en musique. Iphigénie est heureuse d'avoir retrouvé son frère et dévoile également son identité. Iphigénie ou le Péché des dieux, Michel Azama, Théâtrales, 1991; Un piège pour Iphigénie, roman jeunesse d'Évelyne Brisou-Pellen, 2003; Mise à mort du cerf sacré (The Killing of a Sacred Deer), film de Yorgos Lanthimos, 2017. L'œuvre remporta un très grand succès. Dans ce sens, il joue le rôle de Méphistophélès de Faust[25]. Ce dernier répond que, malgré son âge, il est prêt à se mesurer avec lui. Finalement, Iphigénie, Oreste et son ami Pylade, parviennent à s'enfuir de Tauride. Euripide, à notre connaissance le plus ancien de tous ces auteurs — l'Iphigénie d'Eschyle n'étant connue que par son titre —, exploite cette légende nationale pour célébrer l'amour fraternel et l'amitié à toute épreuve[12]. En conséquence, il planifie de voler la statue de Diane du temple de Tauride et de la ramener à Athènes. Iphigénie parle tout d’abord avec Pylade qui cache son nom. Iphigenie auf Tauris Leipzig : C. F. Peters , [s.d.] Terrifiée, Iphigénie chante une grande aria da capo : « Ô malheureuse Iphigénie ! Iphigénie décline son offre : ce mariage la lierait à jamais à la Tauride. Ils ne se reconnaissent pas, car Oreste était un tout jeune garçon quand Iphigénie disparut à Aulis. Thoas décide alors, avant qu'Iphigénie ne parte, de rétablir les vieux sacrifices humains. Elle va tenter avec douceur et persévérance de guérir son frère, et le combat entre le tendre dévouement de la sœur et l'inconsolable tristesse du frère occupe les second et troisième actes[23]. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Il commence par un air d'Iphigénie (« D'une image, hélas ! Il consulte l'oracle d'Apollon à Delphes, qui lui dit qu'amener « la sœur » à Athènes est la seule façon de lever la malédiction. Le premier est généralement intitulé « Iphigénie à Aulis ». Elle se souvient alors du chant des Parques, que celles-ci entonnèrent au moment de la chute de Tantale. Gluck. Iphigenie auf Tauris, 9 juin 1900 : Großherzogliches Hoftheater de Weimar, deuxième version en allemand, remaniée par Richard Strauss, en trois actes, 24 février 1795, première berlinoise (dans la version allemande) au Königliches Nationaltheater im Gendarmenmarkt (devancier de l'actuel Konzerthaus) Au moment où elle va sacrifier Oreste, celui-ci dit : « Ainsi tu péris en Aulide, Iphigénie, ô ma sœur ! C'est une scène d'une très grande force dramatique, l'une des plus terrifiantes de Gluck. Au moment du sacrifice, Diane substitue à Iphigénie une biche, qui est tuée à sa place, et envoie Iphigénie en Tauride où elle devient prêtresse de Diane. Il la réécrit en 1781, toujours en prose, et finalement en donne une version en vers en 1786. Électre, la plus jeune sœur d'Oreste, à la suite d'un quiproquo, décide de tuer Iphigénie, qu'elle ne reconnaît pas, pensant qu'elle a tué son frère Oreste en Tauride. Depuis que Diane a sauvé Iphigénie de la mort, cette dernière sert comme prêtresse dans son temple de Tauride. Elle enjoint à sa fille de quitter le camp et à renoncer à se marier avec l'infidèle Achille. Au moment de sacrifier Oreste, Iphigénie est prise entre son devoir et la répugnance qu'il lui inspire. - Étude des caractéristiques du théâtre classique et moderne : Goethe, Iphigenie auf Tauris - Étude d'œuvres romanesques : Literatur des 20. und 21. Elle implore Diane d'être à nouveau réunie avec sa famille : Iphigénie — […] rends-moi enfin aux miens; et toi qui m'as sauvée de la mort, sauve-moi de la vie que je traîne en ces lieux, qui est une seconde mort[4]. Comme il pense que sa sœur, Iphigénie, est morte, Oreste suppose que l'oracle parlait de Diane, la sœur jumelle d'Apollon. Il part avec son vieil ami, Pylade, pour les côtes de Tauride. Susan Graham chanta Iphigénie, avec Plácido Domingo dans le rôle de baryton d'Oreste. Elle lui rappelle qu'il lui a promis un jour que, si le retour vers les siens était possible, il la laisserait partir. Enfin en 2005, on entend à Garnier Susan Graham dirigée par Marc Minkowski. Puis l'orage s'apaise brusquement tandis qu'Iphigénie entame le récitatif : « Le calme reparaît, mais au fond de mon cœur, Hélas ! Iphigénie lui dit qu'elle vient de tout raconter au roi, et elle lui demande de remettre son épée au fourreau. Thoas lui répond de ne rien faire pour l'instant et d'attendre ses ordres. La représentation du 8 décembre a été diffusée en direct sur les radios du monde entier. Elle le questionne à propos des enfants d'Agamemnon. iPhiGéNie permet l'enregistrement et l'affichage de traces et le positionnement de repères sur la carte. Act I Scene 1: Die Ruhe kehrt zuruck (Iphigenie, 2 Women Priests) 00:03:47 3. l'orage habite encore. Il teste leur omniscience en leur offrant en guise de repas son propre fils, Pélops. Mais un scrupule l'arrête ; elle se reproche de tromper Thoas, qui l'a toujours traitée généreusement[1]. Elle vient de recevoir la lettre d'Agamemnon. Act I Scene 1: O grausam Traum! Il prétend qu’Oreste et lui sont des frères originaires de Crète, et qu’Oreste a tué leur troisième frère au sujet d'un héritage. Achetez neuf ou d'occasion Il explique que le roi prétend à sa main et il lui conseille d’accepter. Iphigénie nous apprend qu'Oreste et Pylade sont retournés sur le rivage préparer leur navire pour leur fuite à tous les trois, la laissant seule attendre le roi et gagner du temps. » L'agitation de l'orchestre figure cette agitation intérieure, selon un procédé très expressif qui sera repris au deuxième acte avec le récitatif d'Oreste : « Le calme rentre dans mon cœur ». Mais, peu après, il apprit que Gluck avait presque terminé son Iphigénie qui ne tarderait pas à être jouée. Créée à Paris, à l'Académie Royale de Musique le 18 mai 1779, elle revient à Paris en 1829 pour une 408e représentation déjà[3]. Achetez neuf ou d'occasion An illustration of a magnifying glass. Le rôle de Pylade est destiné au prince Constantin, frère du duc régnant, Charles-Auguste de Saxe-Weimar-Eisenach[9]. À cinq reprises, elles répètent : « Il a tué sa mère », dans la lugubre tonalité de ré mineur. Mais Pylade lui apprend aussi l’assassinat d’Agamemnon par sa femme Clytemnestre et son amant Égisthe. Les dieux savent tout de suite qu'il s'agit de chair humaine, et, offusqués, ils exilent Tantale dans le Tartare, le condamnant à un triple supplice éternel. On sépare les deux amis, et Oreste, après avoir supplié les dieux de l'écraser, s'apaise et chante l'aria : « Le calme rentre dans mon cœur » ; mais l'agitation de l'orchestre, sur un rythme syncopé, dément les paroles et souligne son trouble. Il y voit dans les enfers les Tantalides défunts réconciliés et heureux. Comme Oreste sort définitivement de sa vision, il serre Iphigénie dans ses bras, remercie les dieux et manifeste sa nouvelle énergie. Afin de pouvoir fuir impunément avec la statue de Diane, celui-ci conseille à Iphigénie de mentir au roi Thoas, et la malheureuse prêtresse se trouve placée entre le salut pour elle et ses compagnons et la dignité de sa conscience, entre tromper son bienfaiteur, Thoas, ou perdre son frère, Pylade et elle-même. Piccinni objecta que les livrets étaient différents et que, compte tenu des préventions qui existaient contre lui, son opéra ne pourrait se soutenir que s'il était donné avant celui de Gluck. Ce thème a été esquissé par Goethe dans une ébauche, mais il n'a jamais mené son écriture jusqu'à terme[15]. Dans un appartement intérieur du temple destiné aux victimes. Jahrhunderts. Après une courte hésitation, elle lui découvre tout et obtient, par la persuasion, qu'il donne son consentement à l'évasion d'Oreste et de Pylade, contre lesquels il est irrité, et aussi au départ d'Iphigénie, qu'il aime[2]. Iphigénie en Tauride reçut sa première au Metropolitan Opera de New York le 25 novembre 1916 sous la direction d'Artur Bodanzky. Frontispice de la première édition imprimée de la partition, Ce chanteur n'est généralement cité par les sources que de son nom de famille; l'Almanach de Gherardo Casaglia seulement rapporte aussi bien un prénom prétendu de « Jean-Pierre » (, International Music Score Library Project, première édition imprimée de la partition d'orchestre (1779), Liste des œuvres de Christoph Willibald Gluck, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Iphigénie_en_Tauride_(Gluck)&oldid=170442882, Opéra s'inspirant de la mythologie gréco-romaine, Page pointant vers des bases relatives à la musique, Article de Wikipédia avec notice d'autorité, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence, Oreste, son frère, roi d'Argos et de Mycènes, Prêtresses, Scythes, gardes de Thoas, Euménides et démons, Grecs à la suite de Pylade (. GLUCK, C.W. Iphigénie ne revint pas au Metropolitan Opera avant 2007. He rewrote it in 1781, again in prose, … Diane apparaît qui pardonne à Oreste le meurtre de sa mère, l'invite à retourner à Mycènes pour y succéder à Agamemnon et enjoint aux Scythes de rendre aux Grecs sa statue, objet initial du voyage d'Oreste et Pylade. S'ils réussissent, Oreste sera délivré des Furies qui le harcèlent depuis qu'il a tué sa mère. Elle lui répond que la déesse lui donne un délai pour qu'il réfléchisse avant de commettre une action inhumaine et cruelle. Goethe dit qu'il est débarrassé de la « douloureuse gestation de sa chère fille »[12]. Oreste est résigné et presque heureux d'une mort prochaine, qui le libérera de la malédiction familiale qui l'a fait tuer sa mère. Thoas, qui a eu vent de la fuite de Pylade, arrive pour s'assurer de l'exécution du sacrifice. Resté seul, Thoas regrette sa bonté passée envers Iphigénie, et il est furieux qu'elle use de ruse et de fourberie pour s'enfuir. Le chef d'orchestre Louis Langrée fit ses débuts avec la première, le 27 novembre, d'une série de huit représentations. Le 28 à Weimar, la pièce est terminée, et elle est lue dès le lendemain à la cour. Après une douloureuse hésitation, elle choisit la vérité qu'elle expose en totalité à Thoas. Iphigenia in Tauris is a reworking by Johann Wolfgang von Goethe of the ancient Greek tragedy Ἰφιγένεια ἐν Ταύροις by Euripides. Iphigénie lui confesse sa nostalgie. Figurenkonstellation III. Il demande à Thoas de se laisser aller à des sentiments de paix, en reconnaissance des bienfaits que sa sœur lui a apportés. Ceux-ci le punissent en lui interdisant de revenir à l'Olympe, ce qui l'offense gravement. Ils refusent de répondre aux questions de Thoas qui les condamne à mort. Pour tenter d'échapper au destin imminent de devenir à son tour victime d'une vengeance, il s'enfuit. S'enhardissant en cette divine compagnie, il dérobe le nectar et l'ambroisie, nourritures qui donnent aux dieux leur immortalité. Opéras français. Ici, Guillard, à la demande expresse de Gluck, a supprimé la césure qui, dans la pièce de Guimond de La Touche, sépare la scène des Euménides à la fin de l'acte II et cette fausse reconnaissance au début de l'acte III : c'est ce qui explique que l'opéra, fait très inhabituel, ne compte que quatre actes. Restée seule, Iphigénie invoque Diane, lui demandant qu'elle lui épargne ces sacrifices. Elle parvient à guérir son frère, mais il lui reste une dernière tâche à accomplir : triompher d'elle-même. Oreste, devenu à son tour assassin, tombe sous le coup de la malédiction familiale. Scène 5 (Iphigénie, Thoas, Oreste, Pylade puis Arcas, tous deux armés), Les Années d'apprentissage de Wilhelm Meister, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Iphigénie_en_Tauride_(Goethe)&oldid=172343638, Mythologie gréco-romaine dans la littérature après l'Antiquité, Pièce de théâtre se déroulant en Grèce antique, Article contenant un appel à traduction en allemand, Article contenant un appel à traduction en anglais, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence, un certain Polyidus, vanté pour cette pièce par, Rucellai, dramaturge italien du début de la Renaissance reprend cette fable attendrissante. La représentation du 26 février 2011 été diffusée sur les radios et retransmise du Met en direct et en haute définition dans les cinémas du monde entier. Bouleversée, mais ne voulant pas montrer son trouble, Iphigénie sort. Iphigenie auf Tauris und die Weimarer Klassik Figuren Handlung & Bezug Dramentheorie Weimarer Klassik 1786-18905 Epoche/ Weimarer Klassik Dramentheorie Tantalidenfluch Figuren Charakter Beziehungen, Konflikte Handlung Orests Heilung Götterbild Frauenbild Humanität Bewertung des Pour se venger, Tantale invite à son tour les dieux à un banquet. Musicalement, l'acte III est le moins intéressant de la partition. Thoas — Deux étrangers que nous avons trouvés cachés dans les rochers du rivage, et qui n'apportent ici rien d'heureux, sont entre mes mains. Théâtre. Ifigenia in Tauride, 14 décembre 1783 : Burgtheater de Vienne, traduction en italien par Lorenzo da Ponte An illustration of a magnifying glass. Elle lui dit que, fille d'Agamemnon, elle fait partie des descendants de Tantale qu'une malédiction condamne à s’entre-tuer. Devant l'insistance de Thoas, elle lui révèle enfin le mystère de son origine, qu'elle avait jusque-là toujours cachée. (Iphigénia en Tauride). Dubreuil envoya alors son livret au directeur de l'Opéra, Anne-Pierre-Jacques Devismes, qui le confia au rival de Gluck, Piccinni, en lui disant qu'il souhaitait acclimater en France l'usage italien de confier le même sujet à deux compositeurs. Iphigénie tombe dans les bras de son frère et chante sa joie. Elle lui demande de lui tendre la main droite en gage de leur ancienne amitié. Agamemnon, général en chef de cette armée, offre sa fille aînée, Iphigénie, en sacrifice à la déesse Diane, pour qu'elle lui accorde des vents favorables. C'est en fait une déclamation sur une seule note, mais qui produit un effet extraordinaire, évoquant parfaitement la folie obsessionnelle du personnage. Thoas donne ses ordres pour les rechercher et les capturer. Hand zum Gruß, hier lernt ihr alles über "Iphigenie auf Tauris" Das heißt Handlung, Personen und Hintergründe werden euch näher gebracht. Pour lui conserver une irréprochable pureté, Goethe a retiré à son Iphigénie la ruse et la fourberie, que possède l'Iphigénie d'Euripide, pour les attribuer à Pylade. Iphigénie en Tauride est une tragédie en musique d' Henry Desmarest et André Campra sur un livret de Joseph-François Duché de Vancy et Antoine Danchet représentée à l'Académie royale de musique le 6 mai 1704. Oreste lui donne les raisons de leur voyage, et elle décide de les aider et de fuir avec eux en Grèce. Ce séjour à Karlsbad s'achève brusquement, puisque le 3 septembre, à trois heures du matin, il s'enfuit en chaise de poste pour l'Italie, le refuge idéal de tous ses rêves[11]. (V. Iphigénie a failli être immolée à Aulis, lors du départ de la flotte grecque pour Troie, et tout le monde la croit morte. Terrifiée, Iphigénie chante une grande aria da capo : « Ô malheureuse Iphigénie ! » lâche finalement Thoas (vers 2151). Achetez neuf ou d'occasion En mars, il reprend l'écriture, se déplaçant de château en château avec toujours son manuscrit avec lui, car il l'a promis pour Pâques à la troupe d'amateurs de la cour ducale. Bien qu'opposé en principe à ce type de conclusion – pour lui un opéra devait se terminer sur des paroles – Gluck accepta et François-Joseph Gossec fut chargé de composer la musique. …drama Iphigenie auf Tauris (1779–87; Iphigenie in Tauris), which reflects his reading of the great Greek dramas, specifically of Euripides’ Iphigeneia en Taurois. trop chérie »), introduisant la scène dans laquelle elle s'entretient avec Oreste et Pylade et déclare qu'elle peut sauver l'un des deux. Une telle conception est essentiellement le fruit de la civilisation germanique du XVIIIe siècle, et est bien au-dessus de la vision d'un poète grec de l'antiquité[24]. Iphigénie se présente devant lui. See what's new with book lending at the Internet Archive. À cette date, Gluck travaillait déjà sur le livret de Guillard, infiniment supérieur à celui de Dubreuil. Malgré ces polémiques, l'opéra resta au répertoire de l'Académie royale de Musique et en était à sa quatre-vingt-dixième représentation parisienne à la mort de Gluck en 1787. La scène représente un bois sacré : au fond, le temple de Diane ; dans le lointain, la mer farouche. Parmi les imitateurs d'Euripide, on peut citer : Personne jusque-là n'avait vu dans ce sujet ce que Goethe allait y mettre, l'éloge ingénieusement discret de la bonté et de l'influence féminines. Clytemnestre, mère d'Iphigénie et femme d'Agamemnon, croyant que celui-ci a sacrifié sa fille pour permettre son départ pour Troie, le tue à son retour de guerre. Arkas, confident de Thoas, roi de Tauride, annonce l'arrivée de celui-ci. Oreste, frère d'Iphigénie, débarque en Tauride avec son ami Pylade, dans le but de dérober, sur l'ordre d'Apollon, la statue de Diane. La pièce est encore en prose. Le rôle-titre était tenu par Melanie Kurt, celui d'Oreste par Hermann Weil. Au milieu des rafales de la tempête s'élève le chant des prêtresses de Diane qui entonnent le chœur « Grands dieux soyez nous secourables ! Même si l'on connaît peu de choses des imitateurs d'Euripide en Grèce, tels Pacuvius, Ennius et Nevius, tout laisse à penser que ce récit mythologique était destiné à être interprété de cette unique façon[16]. Les répétitions de l'opéra de Gluck furent suivies avec passion. Iphigenia in Tauris. Thoas s'incline, car il estime qu'il est imprudent de résister aux dieux[24]. Iphigénie est conduite à l'autel, mais au dernier moment, à l'insu de tous, la déesse substitue à Iphigénie une biche qui est tuée à sa place. l'orage habite encore. Le public parisien réclama un ballet final. […] Obéir à un époux farouche, c'est son devoir et sa consolation : qu'elle est malheureuse si un destin ennemi la pousse sur une terre lointaine [4]! Ses récits renforcent son mal du pays et elle espère revoir bientôt son père, Agamemnon. (Iphigenie, Chorus of Women Priests) 00:07:36 2. Celui-ci, de retour à Vienne, déclina l'offre en indiquant qu'il avait déjà reçu des propositions concernant le même sujet. Cette représentation fut en même temps la première de cet opéra aux États-Unis. März 1832 in Weimar angesehne Familie La question de savoir s'il s'agit d'une simple facilité ou bien d'un véritable rappel de thème est ouverte. Le 22 janvier 1779, il écrit les premières scènes, mais il est obligé d'abandonner son travail d'écriture en février, car il doit parcourir la Thuringe à cheval pour remplir ses fonctions d'agent voyer et de capitaine recruteur du duché. L'un d'eux est son frère Oreste, et Apollon les a envoyés sur ce rivage pour s'emparer de la statue de Diane et la ramener à Delphes. Puis l'orage s'apaise brusquement tandis qu'Iphigénie entame le récitatif : « Le calme reparaît, mais au fond de mon cœur, Hélas ! De la traduction italienne signée en 1783 par Lorenzo da Ponte[6], est restée « mémorable la production du Teatro alla Scala de 1957, sous la direction de Nino Sanzogno, mise en scène de Luchino Visconti et avec Maria Callas dans le rôle-titre »[7]. Elle en donne de nombreux exemples. An illustration of a horizontal line over an up pointing arrow. Upload. Elle lui demande de suivre le mouvement de son cœur. Oreste répond que le vol de la statue n'est plus nécessaire. Thoas n'abandonne pas, mais Iphigénie se réclame désormais de Diane. Elle explique à Thoas que les prisonniers ne sont plus dans le temple, et qu'ils s'apprêtent à fuir à bord de leur navire. Pylade tente de la convaincre, mais Iphigénie hésite toujours. Thoas lui demande d'expliquer clairement pourquoi elle diffère le sacrifice. En définitive, l'opéra de Piccinni ne fut joué que quelques années plus tard. Oreste lui raconte le meurtre de Clytemnestre, qu'Électre l'avait encouragé à commettre, et il lui révèle sa véritable identité, parce qu'il ne supporte pas les souffrances d'Iphigénie après cette nouvelle : Oreste — Que la vérité soit faite entre nous : je suis Oreste. L'enthousiasme qui le transporte laisse pressentir le dénouement heureux de la pièce. Les ballets avaient été réglés par Noverre. Pylade arrive à la tête d'une troupe de Grecs, met à mort Thoas et combat avec les Scythes. Puis Iphigénie et Pylade l’abordent pour le guérir. Iphigénie est devenue prêtresse de Diane en Tauride, et elle préside aux sacrifices humains en faveur de la déesse. La très ancienne légende d'Iphigénie comprend deux épisodes principaux. Pylade proteste dans un splendide récitatif suivi d'une aria da capo : « Quel langage accablant pour un ami qui t'aime... Unis dès la plus tendre enfance... ». Du thème « Iphigénie sacrifiée », on est passé au thème « Iphigénie sacrifiante »[13]. L'oracle lui avait dit : « Si tu ramènes en Grèce la sœur qui demeure contre son gré dans le sanctuaire des côtes de Tauride, alors la malédiction cessera ». Iphigénie entre, et Oreste, halluciné, la prend pour Clytemnestre. Il ressent pour son ami de sincères regrets de l'avoir entraîné là. Un troisième épisode, plus rarement traité, intitulé « Iphigénie à Delphes » raconte le retour d'Iphigénie, d'Oreste et de Pylade en Grèce. Elle permet aussi le suivi d'une trace ou d'une route. Elle se met à le chanter. Au fil des années, grâce à son influence bienveillante, Iphigénie a pu convaincre le roi Thoas de faire cesser ces sacrifices humains. Il est confiant dans l'oracle d'Apollon à Delphes qui leur a demandé de ramener « sa sœur » en Grèce, comprenant qu'il s'agit de la statue de Diane, déesse sœur jumelle d'Apollon. Enfin à Rome, la pièce est achevée, et en janvier 1787, il en informe ses amis de Weimar, et il en expédie une copie à Herder. Au lieu de terminer l'acte sur ce sommet musical, Gluck introduit la reprise d'un chœur de son Iphigénie en Aulide, « Que de grâce, que d'attraits ». Dès le départ, il diverge de la version d'Euripide. Clavierauszug mit deutschem und französischem Text Paris : Enoch , [s.d.] Les prêtresses de Diane défendent Oreste. Arcas arrive pour indiquer que les Scythes se sont emparés du navire et qu'ils n'attendent qu'un ordre de leur roi pour y mettre le feu. Par ces aveux, elle remet leur sort entre les mains de Thoas. Il avait cru qu'il s'agissait de la statue de la sœur d'Apollon, Diane, alors qu'en réalité l'oracle parlait de sa sœur à lui, Iphigénie, qui l'a guéri des fièvres dès qu'elle l'a serré dans ses bras. Elle lui rappelle qu'elle-même avait été placée sur un autel pour être sacrifiée, et que la déesse ne l'avait pas voulu et l'avait enlevée. Goethes Bearbeitung des antiken Stoffs, die er 1786 endgültig abschloss, besticht durch ihre glanzvolle Komposition und psychologische Tiefe: Mit seinem Drama »Iphigenie auf Tauris« schuf er eines der großen Meisterwerke der Weimarer Klassik. Oreste et Électre, respectivement frère et sœur d'Iphigénie, tuent leur mère pour venger leur père. Pendant l'année 1780 et une partie de 1781, Goethe remanie la première version, pour donner plus d'harmonie au langage, tout en conservant la prose. Par exemple, concernant l'adaptation de cette légende par Pacuvius, au curieux titre[17] de Duloreste (Oreste esclave), Cicéron rapporte que le théâtre romain retentissait d'acclamations, lorsque Pylade disputait généreusement à Oreste le sort d'être la victime offerte en sacrifice à Diane[16] : « Quels applaudissements ne fit-on pas entendre dernièrement à la nouvelle pièce de Pacuvius, mon hôte et mon ami, lorsque le roi ignorant lequel des deux est Oreste, Pylade s’écrie que c’est lui, afin de subir la mort pour son ami[18].

Bad Saarow Esplanade, Kita Köln Ehrenfeld, Schöne Stadtteile Bielefeld, Die Croods Alles Auf Anfang Stream, Nationalmuseum Für Anthropologie, Brasov To Bran, Bbv Online Net, Quarks Und Co Musik, Rigi Kaltbad übernachtung, Feuerwehr Waldenbuch Einsätze,